Panier 0 0
  • Aucun produit

À définir Livraison

TVA comprise 0,00 €

Total TTC 0,00 €

Les prix sont TTC

Gant d'examen vinyle non poudré 6/7 (S) HEXA /100

Gant d'examen nitrile non poudré 8/9 (L) HEXA /100

Partage :

  • Gant d'examen nitrile non stérile
  • Confort
  • Souplesse
  • Dextérité
  • Bonne durée de vie
  • Tailles S, M, L et XL
  • Boîte de 100
  • Pour qui ?

  • Pour le particulier et le professionnel

    Disponibilités à la Réunion

    Contactez-nous pour plus d'informations au 0262 230 230

7,74 €

Dans les milieux de soins, le choix d’un gant adapté à l’utilisation réelle est facteur de sécurité, pour le soignant comme pour le patient. Aussi est-il nécessaire de connaître les avantages et les limites d’emploi des différents types de gants et des matériaux qui les constituent.
Les gants d’examen utilisés en milieu de soins sont destinés à un usage unique. Ils sont peu épais, la longueur de la manchette qui protège l’avant-bras est variable.Les gants d’examen sont fabriqués à partir de latex, de nitrile, de PVC ou de polyéthylène.
Pour faciliter l’enfilage, les gants peuvent être poudrés (amidon de maïs) ou subir un traitement chimique : la chlorination.
Ils sont stériles ou non stériles.
La protection contre les micro-organismes des gants en caoutchouc (latex, nitrile) se maintient plus longtemps que pour les gants vinyle. L’élasticité et la résistance du caoutchouc sont supérieures à celles du vinyle.

A savoir
Pour une utilisation intensive de longue durée on choisira un gant latex ou nitrile.
Les gants vinyle seront plus adaptés à une utilisation de courte durée dans des tâches où la précision n’est pas primordiale.


Les allergies : en cas d’utilisation de gants latex de longue durée, le port de gants non poudrés réduit les risques d’allergie.
En effet, lors d’une allergie au latex, l’organisme réagit à certaines protéines. Les gants en latex poudrés libèrent un grand nombre de particules provoquant des allergies : la poudre contenant les allergènes se répand dans l’air de la pièce et est inhalée, entraînant une sensibilisation des voies respiratoires.
En cas d’allergie au latex, comme pour toutes les allergies, il convient d’éviter l’allergène, à savoir le latex. S’il ne peut être évité, il convient de trouver des alternatives : PVC, silicone, latex synthétique, vinyle.

Scroll